PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, UNE DES PRIORITES DE TIDA http://tida-environnement.blog4ever.com -SENSIBILISATION -MOBILISATION -EDUCATION -EXPERTISE: GESTION, ET CREATION DES AIRES PROTEGEES

Tidahumaniste
 

Les rapport d'activités durant deux années, de 2011 au 2012.
The activities report of the year 2011 to 2012.

The biannual program strategies. La stratégie biannuelle:

The report in English                   
Le raport en Anglais 
 ► TIDA ACTIVITY REPORT 2011-2012
                                    
          
FIGHTING POVERTY          AND   CORRUPTION
  IN CAMEROON
 

                                                                                                
Message from the President
TAGNE THEOPHILE
Throughout 2011 and 2012, TIDA continued to tackle the root causes of poverty and corruption in Cameroon. We have set up community networks and committees to raise awareness and change attitudes and behavior. Our interventions have included refurbishing schools and encouraging basic education so that children are able to access the education they deserve. To further reduce the chances of female children becoming ensnared in early marriage and sexual abuses, we have also ensured that families, not just children, are helped. Parents remain in good health through our moringa planting project to fight malnutrition among vulnerablechildren and mothers also to sustain green development. Our partners have also constructed new wells so that clean water is available closer in their houses, and farmers’ fields. This access to water has encouraged families to grow their own food, and not become overly reliant on supplies from elsewhere.
During these years, we have accomplished new projects in the Eastern Region, Center Region and Western Region in Cameroon. In addition, TIDA has also supported significant projects on farming and environment sustainable programs. As a result, we have designed a new program model for TIDA, which will ensure that in the future, new projects will follow a strict set of institutional objectives designed to achieve greater results and impact. These efforts will help TIDA to accomplish its mission: to contribute to fight poverty, corruption and violence in Cameroon. We still depend self financially on the members and sympathizers generosity to accomplish our programs since the year 2000. We take this opportunity to thank the yearly effort made by all the contributors both sympathizers and TIDA volunteers to reduce human suffering on earth. So far we continuing maintaining our membership with UN CSO ECOSOC, UNGLS, and we participate in UN GLOBAL COMPACT since 2011.
 
Happy seasons to you all, and let’s welcome the year 2013 with full of hope and success.   
 
                       
 
 
                      
                           TIDA’S APPROACH
TIDA contributes to the reduction of poverty and corruption through collaboration and partnerships. TIDA fulfils its vision through three main areas of work: supporting grassroots organization projects; facilitate network building; and sharing good practice.
Our programmatic approach is designed to strengthen and empower local communities to deliver key services and take ownership of the projects. This helps to secure long term and lasting impacts for vulnerable populations.
To achieve this, TIDA and its partners:
• Build partnerships and improve dialogue between grassroots organizations and unions. All of these groups are represented on local project steering committees;
• Cooperate closely with local groups and authorities;
• Integrate projects within national frameworks of action against corruption;
• Build local capacity to ensure ownership and long-term sustainability;
• Ensure project accountability through monitoring, impact assessment and evaluation.
Research on the prevalence area of corruption, hunger and provides an objective picture of working and living conditions for vulnerable population. It enables TIDA to target its support most effectively and informs the design of its programs. TIDA shares lessons learned and examples of good practice so that local leaders can learn from its experience.            
                         TIDA volunteers reaching out across forests in Eastern Region
 
In 2011-2012, three ongoing projects were undertaken by TIDA – in the Centre, East and West Regions in Cameroon. To demonstrate how these projects have reduced family’s sufferings, we narrate the achievements of each project region by region.
 
 
TIDA’s program model and core programmatic principles
 
TIDA undertook a fundamental review of its program model in order to strengthen its approach towards the elimination of poverty, violence, corruption.
The overall TIDA development goal, in alignment with the TIDA mission, is to contribute to the reduction of poverty , corruption and violence.
In order to achieve these overarching goals, two strategic objectives and six immediate specific objectives were identified during the TIDA review. The two strategic objectives are
 i)to promote sustainable development projects by introducing multipurpose plant “moringa” as friendly environmental plant and maize that can raise family income and contribute to their nutrition.
 ii) To build network with grassroots associations for awareness and fight against poverty, corruption and violence. 
The actions are:
 
PREVENTION
To prevent of malnutrition its related diseases, protection indigenous population against violence, corruption and authority abuses.
 
To initiate participatory and inclusive processes at district and community level that lead directly to the sustainable growing of local populations, education and other basic social services.
 
To improve access to quality education and other basic social services at district and community level;
Advocacy and awareness-raising
 
To support advocacy to social change and raise awareness to challenge acceptance of corruption and violence at all levels (district and community); grassroots organizations capacity-building.
 
To strengthen capacities at all levels to combat corruption and violence growing, through the development of appropriate structures, policies and mechanisms;
 
Economic strengthening
To strengthen livelihoods /economic improvement at community and household level; safety and health for children;
These objectives are further underpinned by six core programmatic principles:
a. Human rights based programming
Human rights based programming entails that interventions are designed not only in respect for basic human rights principles, but aim to promote the realization of human rights for all human beings, and in TIDA case children especially who are innocently victims of hunger, violence and corruption. TIDA interventions are rights-based by nature, as the direct contribution to fulfilling children’s rights to education and health, to freedom from economic exploitation.
b. Gender
Although commitment to achieving gender equality has been made by many organizations (including governments) over a long period of time, in many situations there is still a continued need for targeted interventions to promote gender equality and women’s empowerment.
All TIDA projects incorporate an early gender analysis and clearly identify activities that aim to promote gender equality, within the context of the planned interventions for the improvement of women income and fight against domestic violence.
 
c. Partnerships
TIDA aims that all funded activities, wherever possible, are designed, planned and implemented in genuine partnership with other existing organizations and/or institutions, with the purpose of:
• Avoiding duplication;
• Building on existing knowledge, experience and lessons learned;
• Using the different expertise and skills available with different partners;
• Realizing the most cost-effective implementation modality;
• Strengthening social cohesion.
All kinds of partnership are of interest to the TIDA – for example, with government bodies and authorities, academia, unions, civil society organizations (CSOs), non-governmental organizations (NGOs), media and the private sector. TIDA encourages private-public partnerships for project delivery, where these meet the five criteria above.
d. Measurability
TIDA receives funding on the basis of the effectiveness of the funded projects
to make a significant reduction in the incidence mother and child malnutrition and corruption growing in Cameroun. Therefore the principal components of all projects funded by TIDA is the capacity to measure qualitative and quantitative progress against baseline indicators, so that TIDA and other stakeholders can verify the impact of project interventions (or the lack of impact).
e. Sustainability
In order to increase sustainability of interventions, TIDA projects strive to complement existing efforts to contribute to fight poverty, and corruption in the country. Where appropriate, TIDA encourages the replication or enhancement of successful models to reach greater communities.
TIDA encourages the formulation of a clear exit strategy for each project to demonstrate how the effects and impact of the interventions will be sustained beyond the completion of the project. These should demonstrate the extent to which the experience and lessons learned can be disseminated and benefit other partners at risk.
 
f. Stakeholder Participation
Experience across the majority of development sectors has shown that stakeholder participation is essential for interventions to be relevant and effective and also accepted, supported and sustained into the future, beyond the life of the current project. All TIDA projects are encouraged to develop strong stakeholder partnerships. Projects are developed and implemented in a participatory manner which ensures that stakeholders’ suggestions and concerns are incorporated in the design.
                                       
                                 
             
          
 
                                     ACTIVITIES
 
I-                   The Centre Region project partner
The project is implemented by the Common Initiative Group (Femme Dynamique de Gouiffe) a new structure leading by women in Bafia, in the Centre Region of Cameroon..
By the end of the program in 2012, the moringa farm project had prevented 1,370 children from malnutrition. The project tackles the root causes of poverty, malnutrition and education activities. Against this background, the project provided a support to growing families, on the condition that , they have all children enrolled in school and that they produce acceptable business plans. Thanks to the support financial and technical, beneficiary families were able to increase and diversify their income and thus reduce poverty. They used the moringa products in their dishes and they market heir goods to others families. Fighting malnutrition, sharing good farming practices and accumulating common savings.
 
Support to vulnerable populations in the area
Children’s welfare is at the centre of the project’s approach. During the summer of 2011, 2.276 vulnerable populations have benefited from TIDA moringa plants distribution. This was an opportunity to provide specific care and rest for children living far away from the farming area. Planting moringa plants in their house would help their environment and benefit from its highly nutritious leaves.
Because the success of the project relies on a participatory approach, several workshops and meetings were held to raise awareness, train and strengthen the capacity of health workers and farmers. A total of 2,245 people were reached in 2012 through these workshops and meetings for farmers. Furthermore, nine meetings were held to raise awareness local leaders about the harmful effects of corruption in the water sector in rural areas in Cameroon. Over 100 people attended, social workers, heads of villages, elders.
 
II-      EASTERN REGION PARTNER PROJECT
The project partner in the Est is Common Initiative Group (Groupe des femmes Dynamique de Mandjou-Bertoua
Education project goals
To achieve this goal, the project aims:
• To aim to improve the life of the vulnerable population in the area.
 
.TIDA expects to achieve this goal by raising awareness and tracking progress of withdrawn families from hunger and female children from earlier marriage and sexual abuses; strengthening capacities of key stakeholders in the fight against sexual violence,; and improving the living conditions of vulnerable households.
Education
Improving access and quality of primary education are proven strategies in eliminating authorities abuses on peasants and marginalized indigenous mbororos and pygmees . Therefore the main focus of the project is to improve the services provided by both pre-schools and basic schools so that children have access to an appropriate learning environment. During the year, teaching and learning materials as well as sports and recreational materials, were procured.
The quality of teaching was improved through the support for private schools teacher training. Three teachers from the two sponsored nursery schools were retrained in new teaching methodologies on health and hygienic issues.
 
Household Economic Strengthening
Poverty is one of the root causes of hunger in the families. In order to improve food security and livelihoods of households with female children at risk of entering sexual abuses, the project procured and distributed conservation farming kits. Items that make up these kits include fertilizer, maize seed, agricultural lime, and a conservation farming handbook. A total of 45 vulnerable families whose children were identified by the program received these kits and improved their yield and crops.
With this kit, each household was able to produce between 20 and 30 bags of maize at 50 kg per bag. This greatly increased the food security of these households. The improvement of food security will enable these families to free other resources or income to support the children to stay in school.
 
 
III-              Western Region project partners
The project partner is Fondation Reine de Coeur Mfout Sabiatou in Foumban
 
The project is firstly to promote the access of quality of education for children.
Secondly, implemented the project focuses on health, as experience has shown that ill-health of adults is one of the main reasons children are pushed to stay uneducated.
 Thirdly, the project has a water and school sanitation component that focuses on reducing the need for withdrawn and ‘at risk’ children from travelling long distances to fetch water, while at the same time ensuring that the school environment is safe and healthy.
Finally, the project seeks to improve food security, in response to the reality that food insecurity at household level often drives children in the areas into child labour.
Education
The education interventions were aimed at improving access to, and the quality of, education of female children. In 2011 and 2012. In order to create employment and improve the local economy, the project trained local builders at the two building sites. When completed, the new infrastructure will improve access to education for children withdrawn from school. Three teacher pedagogical review sessions were conducted , thus contributing to the improvement of the standard of teaching and the learning of the pupils.
Health
Healthy parents are able to fend for their families and are therefore much less likely to use their children to complement their household incomes. In 2012, the health component project reached 2650 patients with treatment, testing and counseling services as well as 1896 patients through outreach clinics. The preventative and school health program reached 33 schools as planned with child right for health messages to school children, hygiene and health talks, de-worming, presumptive treatment of bilharzias as well treatment of common skin conditions. In Cameroon, there is no social health care for children under five years. A Government program on free malaria treatment has a limit and could not help vulnerable children at all.
Food security
The project contributed to improving household food and the promotion of conservation agriculture, the distribution of moringa plants and seed distribution. Working with model farmers in selected villages, the project successfully introduced or piloted conservation agriculture as a low cost and labour-saving methodology to attain food security in Koutaba and Mancha. Conservation agriculture is sustainable and involves the use of crop residues as mulch for soil fertility (manure after decomposition), weed control and conservation of moisture. As a result of the adoption of conservation agriculture, household poverty has been reduced, elderly headed households can produce enough food for their families, children of targeted farmers go to school, farm productivity has increased and farmers can grow other main crops like maize, thus diversifying their food and income sources.
The project distributed freely a total of 12,108 moringa tree seedlings by July 2012, which contributed to the development of woodlots.
 
Water and sanitation
Access to clean water is important for health reasons. Children, especially girls, often spend long hours fetching water, thus missing out on or interfering with school. In addition, inadequate school sanitation facilities are linked with high absenteeism of girls.
In 2011, TIDA drilled 10 shallow wells in the project area, providing safe water for 133 households with children in or at risk of water born diseases.
 
 
TIDA’s program of work has been informed by principles since it was set up in 2000. In 2012, after eleven years, it is time to review progress and develop a new vision to continue Millennium Development Goals beyond 2015.
 
The Millennium Development Goals in Cameroon is far to achieve its target in Cameroon. The local development ngos, associations have no support and consideration from the government. To get consideration, an organization must have link with the political party on power, either have a link with the first lady foundation or must belong to secret societies related to the government officials. The corruption system today in the country has metamorphosed into an intelligent system of corruption where only CONAC the national institution installed by the government to fight corruption has a limited roles to play and be influenced by the government. TIDA was denied membership into CONAC in 2011 for denouncing corrupters; this is one of the evidence of non clarity. In the rural areas the authority’s abuses by military, road gendarmes, judges, divisional and sub divisional officers are at the front page despite of speeches of the president of the Republic of Cameroon against corruption. How can a corrupt government fight corruption? Some corruption behavior had its root from colonial institutions to show power and domination.
TIDA resolved that there must be an urgent need of an Independent National Committee set up by civil societies to fight corruption and have the power to summit cases for justice in Cameroon.
                
                
                         
 
 
                       
                             TIDA Vision 2013-2014
TIDA will be able to demonstrate the impact of an effective multi-stakeholder program model that promotes wider sustainable impact on poverty and corruption. It will be adequately resourced and recognized broadly as a reference point and source of information on good practices.
TIDA is identifying appropriate stakeholders and developing their capacities so that they can act effectively as national catalysts for policy change. To support their efforts, TIDA is building partners’ capacity in advocacy and providing training development and corruption issues, human rights related to UN Conventions. TIDA is also building awareness on the corruption in the water sector with appropriate tools and materials introduced by WIN WATER INTERGRITY NETWORK.
Maximizing use of resources and using expertise in-kind. Through closer collaboration with other stakeholders working to eliminate corruption, shared costs in joint initiatives could maximize use of UN GLOBAL COMPACT resources.
We used jointly the anticorruption manual of the MINISTRY FOR FOREIGN AFFAIRS OF FINLAND Department for Development Policy and EQUITAS manual on human right.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The financial accounts from 2011 - 2012 
 
2012-2012 Balance Sheet                                                                 CFA
ASSETS
Treasury;;…………………………….6 326 000
Debtors ………….....………………..2 487 000
Fixed Assets……;;…………………….891 000
Total………………………………...9 704 000
 
LIABILITIES & CAPITAL
Short term
Payables:……………………………...1 304 048
Members (advance of 2011& 2012)….3 612 700
Accrued projects……………..……...…..485 700
Accured expenses…………………...…2 222 420
Contingencies derived from personnel rotation........................................................175 952
Accrued salaries……......………………..858 190
Reserve for computer renewal………....…90 190
Sub Total :………………………...….8 749 200
 
Capital & Reserve Funds
Association Capital :………….……….500 000
Membership Fees…….........…………...200 000
Brought Forward as at……………....…. 80 000
Result of exercise :………………….....174 800
Sub Total :….........…………………….954 800
Total:………………………………..9 704 000
 
INCOME
Members’ contributions                     10 229 720
Bank interest and other receipts :…...….400 300
Sub Total :.………………………..10 630 020
 
EXPENSES
Operating Costs :…………….………3 147 350
Projects/Research Costs…………………………………7 004 950
Sub Total :………………………….10 152 300
 
Surplus for the period :………………………………………....477 720
 
 
END OF REPORT
 
We thank you for going through the report. We ask for your support for our initiatives in 2013 and 2014.
Contact Tel:+237 99057334, +237 77619926
 
 
 
   2012 REPORT IN FRENCH LANGUAGE
   2012 RAPPORT EN LANGUE FRANCAISE
   
      
 RAPPORT DES ACTIVITÉS 2011-2012
                      
          
        
   
LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET LA CORRUPTION AU CAMEROUN

Message du président
 THEOPHILE TAGNE
Tout au long de 2011 et 2012, TIDA a continué à s'attaquer aux causes profondes de la pauvreté et de la corruption au Cameroun. Nous avons mis en place des réseaux communautaires et des comités d'augmenter la sensibilisation et les attitudes et les comportements changement. Nos interventions ont inclus la rénovation des écoles et en encourageant l'éducation de base afin que les enfants sont en mesure d'accéder à l'éducation qu'ils méritent. Afin de réduire davantage les chances de devenir enfants de sexe féminin au piège dans le mariage précoce et les abus sexuels, nous avons également veillé à ce que les familles, et pas seulement les enfants, soient aidés. Les parents restent en bonne santé par le biais de notre projet de plantation de Moringa pour combattre la malnutrition chez les enfants et les mères aussi pour soutenir le développement vert. Nos partenaires ont également construit de nouveaux puits afin que l'eau potable soit disponible plus près de leurs maisons et les champs des agriculteurs. Cet accès à l'eau a incité les familles à cultiver leur propre nourriture, et ne pas devenir trop dépendant des approvisionnements en provenance d'ailleurs.
Au cours de ces années, nous avons accompli de nouveaux projets dans la région de l'Est Région , Région du Centre et de l'Ouest au Cameroun. En outre, TIDA a également soutenu des projets significatifs sur les programmes d'agriculture durable et de l'environnement. En conséquence, nous avons conçu un nouveau modèle de programme pour TIDA, ce qui fera en sorte que, dans l'avenir, de nouveaux projets suivront un ensemble strict des objectifs institutionnels visant à obtenir de meilleurs résultats et l'impact. Ces efforts aideront TIDA pour accomplir sa mission: contribuer à lutter contre la pauvreté, la corruption et la violence au Cameroun. Jusqu'à présent, nous dépendons toujours de soi financièrement les membres et sympathisants de générosité pour atteindre nos programmes depuis l'année 2000. Nous profitons de cette occasion pour remercier l'effort annuel effectué par tous les contributeurs les sympathisants et bénévoles afin de réduire la souffrance humaine sur la terre.
Saisons des Fêtes à vous tous, et nous allons accueillir l'année 2013 avec plein d'espoir et de succès.


  L'approche de TIDA

TIDA contribue à la réduction de la pauvreté et la corruption grâce à la collaboration et les partenariats. TIDA remplit sa vision à travers trois grands domaines d'action: soutenir des projets locaux des organisations, de faciliter la constitution de réseaux et le partage des bonnes pratiques.
Notre approche programmatique vise à renforcer et responsabiliser les communautés locales à fournir des services essentiels et de prendre en charge des projets. Cela permet d'obtenir des effets à long terme et durables pour les populations vulnérables.
Pour atteindre cet objective, TIDA et ses partenaires ont eu à:
• Établir des partenariats et améliorer le dialogue entre les organisations de base. Tous ces groupes sont représentés sur les comités locaux de pilotage du projet;
• Collaborer étroitement avec les groupes locaux et les autorités;
• Intégrer les projets dans les cadres nationaux de lutte contre la corruption;
• Renforcer les capacités locales pour assurer l'appropriation et la viabilité à long terme;
• Assurer la responsabilité du projet à travers l'évaluation d'impact de suivi et d'évaluation.
La recherche dans la région où existe la prévalence de la corruption, de la faim et donne une image objective de travail et conditions de vie des populations vulnérables. Il permet de cibler son soutien le plus efficace et informe la conception de ses programmes. TIDA part des enseignements tirés et des exemples de bonnes pratiques afin que les dirigeants locaux puissent apprendre de son expérience.

                   Les volontaires du TIDA , en plein forêt dans la Région de l’Est


En 2011-2012, trois projets ont été entrepris par TIDA - dans le Centre, l'Est et l'Ouest Régions du Cameroun. Pour démontrer comment ces projets ont permis de réduire les souffrances familiales, les réalisations sont rapportées de région par région.

Modèle de programme TIDA et principes de base des programmes

TIDA a entrepris une révision fondamentale de son modèle de programme afin de renforcer son approche vers l'élimination de la pauvreté, la violence, la corruption.
L'objectif global de développement TIDA, en alignement avec la mission TIDA, est de contribuer à la réduction de la pauvreté, la corruption et la violence.
Pour atteindre ces grands objectifs, deux objectifs stratégiques immédiats et six objectifs spécifiques ont été identifiés lors de l'examen TIDA. Les deux objectifs stratégiques sont:
 i) de promouvoir des projets de développement durable en introduisant polyvalente plante "moringa" comme plante respectueux de l'environnement et du maïs qui peut augmenter le revenu familial et de contribuer à leur nutrition.
 ii) Pour construire un réseau avec les associations locales de sensibilisation et de lutte contre la pauvreté, la corruption et la violence.
Les actions sont les suivantes:

PRÉVENTION
Pour éviter la malnutrition ses maladies connexes, la protection de la population autochtone contre la violence, la corruption et les abus d'autorité.

D'initier des processus participatifs et inclusifs au niveau du district et de la communauté qui mènent directement à la croissance durable des populations locales, l'éducation et autres services sociaux de base.

Pour améliorer l'accès à une éducation de qualité et d'autres services sociaux de base au niveau du district et de la communauté.
Plaidoyer et sensibilisation.

Pour soutenir le plaidoyer pour le changement social et la sensibilisation de contester l'acceptation de la corruption et de la violence à tous les niveaux (district et de la communauté), les organisations de base de renforcement des capacités.

Pour renforcer les capacités à tous les niveaux pour lutter contre la corruption et la violence croissante, à travers le développement de structures appropriées, des politiques et des mécanismes;


Renforcement économique
Afin de renforcer les moyens de subsistance / amélioration économique au niveau de la communauté et des ménages, la sécurité et la santé des enfants;
Ces objectifs sont sous-tendue par six principes fondamentaux programmatiques:
a. Droits de l'homme sur la base de programmation
Le programme des droits humains est basé sur les interventions qui sont conçues non seulement dans le respect des principes fondamentaux des droits de l'homme, mais visent à promouvoir la réalisation des droits de l'homme pour tous les êtres humains, et en particulier les enfants qui sont victimes de la faim, de la violence et de la corruption. Les interventions de TIDA sont fondées sur les droits de la nature, comme la contribution directe à la réalisation des droits des enfants à l'éducation et à la santé, à la liberté contre l'exploitation économique.

b. Genre
Bien que l'engagement à réaliser l'égalité entre les sexes a été faite par de nombreux organismes (y compris les gouvernements) sur une longue période de temps, dans de nombreuses situations il ya toujours un besoin continu pour des interventions ciblées pour promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.
Tous les projets de TIDA incorporer une analyse selon le genre précoce et identifier clairement les activités qui visent à promouvoir l'égalité entre les sexes, dans le cadre des interventions prévues pour l'amélioration du revenu des femmes et la lutte contre la violence domestique.

c. Partenariats
TIDA vise à ce que toutes les activités financées, dans la mesure du possible, sont conçues, planifiées et mises en œuvre en véritable partenariat avec d'autres organisations existantes et / ou des institutions, dans le but de:
• Éviter les doubles emplois;
• S'appuyer sur les connaissances, l'expérience acquise et les enseignements tirés;
• Utiliser les différentes expertises et les compétences disponibles avec différents partenaires;
• Réaliser la modalité d'exécution la plus rentable;
• Renforcer la cohésion sociale.
Tous les types de partenariat sont d'intérêt pour le TIDA - par exemple, avec les organismes gouvernementaux et les autorités, les universités, les syndicats, d’autres organisations de la société civile (OSC), les organisations non gouvernementales (ONG), les médias et le secteur privé. TIDA encourage partenariats public-privé pour la réalisation des projets, lorsqu'ils remplissent les cinq critères ci-dessus.

d. Mesurabilité
TIDA reçoit un financement sur la base de l'efficacité des projets financés
procéder à une réduction significative de l'incidence de la malnutrition maternelle et infantile et la corruption croissante au Cameroun. Par conséquent, les principales composantes de tous les projets financés par TIDA est la capacité de mesurer les progrès qualitatif et quantitatif par rapport aux indicateurs de base, de sorte que TIDA et d'autres intervenants peuvent vérifier l'impact des interventions du projet (ou de l'absence d'impact).

e. Durabilité
Pour accroître la durabilité des projets TIDA s'efforcer à compléter les efforts existants pour contribuer à lutter contre la pauvreté et la corruption dans le pays. Le cas échéant, TIDA encourage la reproduction ou l'amélioration des modèles de réussite pour atteindre de plus grandes communautés.
TIDA encourage l'élaboration d'une stratégie de sortie claire pour chaque projet afin de démontrer comment les effets et l'impact des interventions seront maintenus au-delà de l'achèvement du projet. Celles-ci doivent démontrer la mesure dans laquelle l'expérience et les enseignements tirés puissent être diffusées et bénéficier d'autres partenaires à risque.

f. Participation des parties prenantes
Expérience dans la majorité des secteurs de développement a montré que la participation des parties prenantes est essentielle pour que les interventions soient pertinentes et efficaces et a également accepté, soutenu et durable dans l'avenir, au-delà de la durée de vie du projet en cours. Tous les projets de TIDA sont encouragés à développer des partenariats solides. Les projets sont élaborés et mis en œuvre de manière participative qui assure que les suggestions des parties prenantes et les préoccupations sont incorporées dans la conception.


 
ACTIVITES
I-Les Projets dans la Région du Centre
Le projet est mis en œuvre par le Groupe d'Initiative Commune (Femme Dynamique de Gouiffe) une nouvelle structure conduit par les femmes dans Bafia, dans la région du Centre du Cameroun.
À la fin du programme en 2012, le projet moringa avait empêché 1.370 enfants de la malnutrition. Le projet s'attaque aux causes profondes de la pauvreté, de la malnutrition et de l'éducation. Dans ce contexte, le projet a fourni un soutien aux familles en croissance, à la condition que, ils ont tous les enfants inscrits à l'école et qu'ils produisent des plans d'affaires acceptables. Merci à l'appui financier et technique, les familles bénéficiaires ont pu augmenter et diversifier leurs revenus et de réduire ainsi la pauvreté. Ils ont utilisé les produits de Moringa dans leurs plats et de commercialiser des produits héritier d'autres familles. Lutter contre la malnutrition, le partage de bonnes pratiques agricoles et l'accumulation de l'épargne ordinaires.

Appui aux populations vulnérables de la région
Le bien-être des enfants est au centre de l'approche du projet. Au cours de l'été 2011, 2,276 populations vulnérables ont bénéficié gratuitement des plantes de moringa. Ce fut l'occasion pour prodiguer des soins spécifiques et de repos pour les enfants vivant loin de la zone agricole. La plantation de plantes de Moringa dans leur maison aiderait leur environnement et de bénéficier de ses feuilles très nutritives.
Parce que la réussite du projet repose sur une approche participative, plusieurs ateliers et réunions ont été organisés pour sensibiliser, former et renforcer les capacités des agents de santé et les agriculteurs. Un total de 2.245 personnes ont été rejointes en 2012 par ces ateliers et de réunions pour les agriculteurs. En outre, neuf réunions ont eu lieu pour élever les dirigeants locaux de sensibilisation sur les effets néfastes de la corruption dans le secteur de l'eau dans les zones rurales au Cameroun. Plus de 100 personnes ont assisté, les travailleurs sociaux, les chefs de village, les anciens.


 
II-PROJETS DANS LA REGION DE L’EST
Le partenaire du projet dans l'Est est le Groupe d'Initiative Commune (Groupe des femmes du Dynamique de Mandjou-Bertoua
Les objectifs du projet d'éducation
Pour atteindre cet objectif, le projet vise à:
• Pour visent à améliorer la vie de la population vulnérable dans la région.

. TIDA s'attend à atteindre cet objectif par la sensibilisation et le suivi des progrès des familles retirés de la faim et les filles du mariage tôt et les abus sexuels, le renforcement des capacités des acteurs clés dans la lutte contre les violences sexuelles, et améliorer les conditions de vie des ménages vulnérables.

Éducation
Amélioration de l'accès et de la qualité de l'enseignement primaire sont des stratégies éprouvées en éliminer les abus des autorités sur les paysans et les marginalisés Mbororo autochtones et pygmées. Par conséquent, l'objectif principal du projet est d'améliorer les services fournis par les écoles maternelles et les écoles élémentaires afin que les enfants aient accès à un environnement d'apprentissage approprié. Au cours de l'année, matériels pédagogiques et didactiques ainsi que les sports et les loisirs des matériaux, ont été achetés.
La qualité de l'enseignement a été améliorée grâce à l'appui pour la formation des enseignants des écoles privées. Trois enseignants des deux écoles maternelles parrainés ont été recyclés en nouvelles méthodologies d'enseignement sur les questions de santé et d'hygiène.

Renforcement économique des ménages
La pauvreté est l'une des causes profondes de la faim dans les familles. Afin d'améliorer la sécurité alimentaire et moyens d'existence des ménages avec enfants de sexe féminin au risque d'entrer dans les abus sexuels, le projet a acheté et distribué des kits agricoles de conservation. Les éléments qui composent ces kits comprennent des engrais, des semences de maïs, de la chaux agricole, l'agriculture de conservation et un manuel. Un total de 45 familles vulnérables dont les enfants ont été identifiés par le programme a reçu ces kits et d'améliorer leur rendement et les cultures.
Avec ce kit, chaque ménage a été en mesure de produire entre 20 et 30 sacs de maïs de 50 kg par sac. Cela a grandement amélioré la sécurité alimentaire de ces ménages. L'amélioration de la sécurité alimentaire permettre à ces familles de libérer d'autres ressources ou des revenus pour soutenir les enfants à rester à l'école.
    


III- Les Projets dans la Région de l’Ouest
Le partenaire du projet est la Fondation Reine de Coeur Mfout Sabiatou à Foumban

Le projet est d'abord de promouvoir l'accès de la qualité de l'éducation des enfants.
D'autre part, mis en œuvre le projet met l'accent sur la santé, comme l'expérience a montré que la mauvaise santé des adultes est l'une des principales raisons pour lesquelles les enfants sont poussés à rester inculte.
 Troisièmement, le projet a une composante eau et assainissement en milieu scolaire qui met l'accent sur la réduction de la nécessité d'retirée et «à risque» les enfants de parcourir de longues distances pour aller chercher de l'eau, tout en assurant en même temps que l'environnement scolaire soit sûr et sain.
Enfin, le projet vise à améliorer la sécurité alimentaire, en réponse à la réalité que l'insécurité alimentaire au niveau des ménages conduit souvent les enfants des zones dans le travail des enfants.

Éducation
Les interventions d'éducation visaient à améliorer l'accès et la qualité de l'éducation des filles. En 2011 et en 2012. Afin de créer des emplois et améliorer l'économie locale, le projet a formé des entrepreneurs locaux sur les deux sites de construction. Une fois terminée, la nouvelle infrastructure permettra d'améliorer l'accès à l'éducation pour les enfants retirés de l'école. Trois sessions pédagogiques des enseignants examen ont été réalisées, contribuant ainsi à l'amélioration de la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage des élèves.

Santé
Parents en bonne santé sont capables de se débrouiller par leurs familles et sont donc beaucoup moins susceptibles d'utiliser leurs enfants pour compléter leurs revenus des ménages. En 2012, le projet composante santé a atteint 2650 patients atteints de services de traitement, de dépistage et de conseil ainsi que 1896 patients dans des cliniques de sensibilisation. Le programme de santé préventive et de l'école atteint 33 écoles comme prévu dans le droit de l'enfant de messages de santé à des pourparlers enfants d'âge scolaire, d'hygiène et de santé, le déparasitage, traitement présomptif de la bilharziose ainsi que le traitement des affections cutanées courantes. Au Cameroun, il n'existe pas de soins de santé sociale pour les enfants de moins de cinq ans. Le programme gratuit de gouvernement sur le traitement du paludisme est limité et n’a pas à aider les enfants vulnérables.

La sécurité alimentaire
Le projet a contribué à améliorer la sécurité alimentaire des ménages et la promotion de l'agriculture de conservation, la distribution des plantes de Moringa et de la distribution des semences. Travailler avec les fermiers modèles dans certains villages, le projet introduit avec succès l'essai ou l'agriculture de conservation comme un faible coût et d'économie de travail méthodologie pour atteindre la sécurité alimentaire dans Koutaba et Manche. L'agriculture de conservation est durable et implique l'utilisation des résidus de récolte comme paillis pour la fertilité des sols (fumier après décomposition), le désherbage et la conservation de l'humidité. À la suite de l'adoption de l'agriculture de conservation, la pauvreté des ménages a été réduite, les personnes âgées des ménages dirigés peuvent produire suffisamment de nourriture pour leurs familles, les enfants d'agriculteurs ciblés aller à l'école, la productivité agricole a augmenté et les agriculteurs peuvent cultiver d'autres cultures principales comme le maïs, ainsi diversifier leurs sources de nourriture et de revenus.
Le projet a distribué librement un total de 12 108 plants d'arbres moringa par Juillet 2012, ce qui a contribué au développement des boisés.
 
Eau et assainissement
L'accès à l'eau potable est important pour des raisons de santé. Les enfants, surtout les filles, passent souvent de longues heures chercher de l'eau, donc passer à côté ou en interférant avec l'école. En outre, l'insuffisance des installations sanitaires dans les écoles sont liées à des taux d'absentéisme élevé chez les filles.
En 2011, TIDA foré 10 puits peu profonds dans la zone du projet, en fournissant de l'eau potable pour 133 ménages ayant des enfants se trouvant ou risquant de l'eau maladies nés.
 
  
TIDA programme de travail a été informé par des principes depuis qu'il a été mis en place en 2000. En 2012, après onze ans, il est temps d'examiner les progrès accomplis et de développer une nouvelle vision de continuer Millénaire pour le développement au-delà de 2015.

Les Objectifs du Millénaire pour le Développement au Cameroun est loin d'atteindre son objectif au Cameroun. Les ONGs de développement locales, les associations n'ont pas de soutien et de considération du gouvernement. Pour avoir une considération, une organisation doit avoir un lien avec le parti politique au pouvoir, soit avoir un lien avec la fondation de la première dame ou doivent appartenir à des sociétés secrètes liées aux représentants du gouvernement. Le système de corruption aujourd'hui dans le pays s'est transformé en un système intelligent de corruption où seule la CONAC l'institution nationale installée par le gouvernement pour lutter contre la corruption avec un rôle très limité à jouer et d’ailleurs influencés par le gouvernement. Dans les zones rurales les abus des autorités militaires par les gendarmes de la route, des divisionnaires de la police, des juges, et les sous préfets sont à la première page en dépit des discours du président de la République du Cameroun contre la corruption. Comment un gouvernement corrompu peut il combattre efficacement la corruption? Certains comportements de corruption ont leur racine des institutions coloniales pour montrer la puissance et de la domination.
TIDA résolu qu'il doit y avoir un besoin urgent d'une commission nationale indépendante mise en place par la société civile du pays pour lutter efficacement contre la corruption et voir le pouvoir de traduire des cas en justice au Cameroun.
  
 
La Vision de TIDA pour 2013
TIDA sera en mesure de démontrer l'impact d'un modèle de programme multipartite efficace qui favorise plus large impact durable sur la pauvreté et la corruption. Il sera doté de ressources suffisantes et reconnues généralement comme un point de référence et une source d'informations sur les bonnes pratiques.
TIDA est d'identifier les parties prenantes appropriées et de développer leurs capacités afin qu'ils puissent agir efficacement en tant que catalyseurs de changements social dans les localités. Pour soutenir leurs efforts, TIDA est le renforcement des capacités des partenaires en matière de plaidoyer et de fournir la formation et les problèmes de corruption, les droits de l'homme relatives aux conventions de l'ONU. TIDA est également la sensibilisation sur la corruption dans le secteur de l'eau avec des outils appropriés et matières introduites par le réseau WIN - Water Intergrity Network.
Maximiser l'utilisation des ressources. Grâce à une collaboration plus étroite avec les autres intervenants qui travaillent à éliminer la corruption, les coûts partagés dans des initiatives conjointes pourraient maximiser l'utilisation des ressources de l'ONU GLOBAL COMPACT.
Nous avons utilisé conjointement le manuel de la lutte contre la corruption MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE FINLANDE Département de l'élaboration des politiques et manuel EQUITAS le droit de l'homme.

Comptes financiers 2011-2012

BILAN 2011-2012                                          FCFA
ACTIF
Trésor :
…………………………………… 6 326 000
Débiteurs :……………………………….…
2 487 000
Immobilisations
………………………..…….891 000
Total :………………………………..…....
9 704 000

PASSIF ET CAPITAUX
À court terme
Dettes :
……..………………………………1 304 048
Membres (avancement 2011-2012) :
…….….3 612 700
Projets à payer :
……………....………………485 700
Frais accrue :
…………………………….....2 222 420
Contingences dérivées de rotation du personnel :............................................……..
175 952
Salaires à payer :
…….....……………………. 858 190
Réserve pour le renouvellement informatique :
....90 190
Sous total :
….....………………………….8 749 200

FOND DE LA CAPITAL ET DE LA RESERVE
Association Capital :…..………………….....500 000
Cotisation :……………………………..……200 000
Reporté au 01.01.2011-2012 :……..………………………80 000
Résultat d'exercice :.…………………………174 800
Sous total :……..…………………………..954 800
Total :…………………………..…………
9 704 000

REVENU
Contributions des membres ………......……
10 229 720
Les intérêts bancaires et autres recettes :......…..400 300
Sous total :
………….…………………...10 630 020

FRAIS
Coûts d'exploitation …………......……………704 950
Projets / Frais de recherche ……………..…..
3 147 350
Sous total ………….…………………….
10 152 300

Excédent de l'exercice ………………..……477 720

   FIN DE RAPPORT
Nous vous remercions pour votre attention à la lecture de notre rapport . Pour un appui aux initiative de TIDA, et pour faire un don ou appuyer TIDA sous différentes formes , il faut écrire à l’Email : associationtida@yahoo.com ou au tidahumaniste@yahoo.fr pour toute information. Tel :+237 99057334 ou +237 77619926

Travaillons pour un environnement sain
Let'us work for safe environment

TIDA is your local and international partner for Peace , et developement and safe environment.
PROJET MORINGA BIO AU CAMEROUN
ORGANIC MORINGA PROJECT IN CAMEROON

SOUTENEZ LES PROJETS DE MORINGA:
Les feuilles de Moringa contiennent::
7 Vitamines
6 Sels mineraux
18 Acide Aminés
46 Antioxidants
La haute concentration d' Anti-inflammatoire Antimicrobienne, Ant-ibacterienne, Anti-fungique, Anti-toxines, Anti-tumeurs naturels.
SOPPORT MORINGA PROJECTS:
The moringa leaves contain:
7 Vitamins
6 Minerals
18 Amino acids
46 Antioxidants
High concentration of natural Anti-inflammatory material
Antimicrobial, Antibacterial, Antifungal, Antitoxins, Antitumors
NOUS ASSISTONS AVEC l'EXPERTISE, ET REALISATION DES PROJETS " MORINGA" (de la culture àé la production et transformation clef en main) malnutrition ( le tueur silencieux) au Cameroun. Elle a besoin de vous pour continuer son action. Contactez : tidahumaniste@yahoo.fr
Appeler: 00237 670602240
WE ASSIST WITH EXPERTISE, REALISATION OF MORINGA PROJECTS ( from cultivation to transformation). Contact : tidahumaniste@yahoo.fr
PHONE Call at: 00237 670602240
 
Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (14 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Let's work for a better world and for peace.